PARLONS DE VOTRE PROJET

+33.(0)2.35.54.63.40

IMPRESSION 3D : PROCESS IMPRESSION additive

LA FABRICATION ADDITIVE OU L’IMPRESSION 3D ADDITIVE EST UN TERME GENERIQUE QUI REGROUPE PLUSIEURS TECHNOLOGIES :

Extrusion et dépôt de fil ( FDM, FFF)

Le dépôt de fil fondu ou Fused deposition modeling ou encore Fused Filament Fabrication est une technologie d'impression 3D. Cette technologie consiste à déposer de la matière par couche. La technologie utilise un filament de matière polymère qui est fondu puis extrudé pour construire une pièce couche par couche. (Source : Wikipédia)

Résine et photopolymérisation ( SLA, DLP)

Le procédé DLP (Digital Light Processing) est une technique d'impression 3D qui utilise un projecteur homonyme pour fixer les photopolymères. Très similaire au SLA, ce procédé diffère par l'utilisation d'une ampoule à la place d'un rayon laser UV. ...
Les objets imprimés par ce procédé ont donc les mêmes caractéristiques.(Source : www.sculpteao.com)

Frittage de poudre et fusion ( SLS, SLM)

Le procédé de frittage sélectif par laser (sigle FSL en français ou SLS, Selective Laser Sintering, en anglais) est une technique de prototypage rapide par frittage laser sélectif sans phase liquide. … à partir de poudres qui sont frittées ou fusionnées grâce à l'énergie d'un laser de forte puissance. (Source : Wikipédia)

Pulvérisation de matière

La technologie de fabrication additive par projection de liant, aussi nommée Binder Jetting (ou Inkjet Powder Printing) est un procédé utilisant un agent liant, déposé localement sur une fine couche de poudre, couche par couche, selon le modèle 3D. (Source : www.a3dm-magazine.fr)

IMPRESSION 3D : PROCESS IMPRESSION additive

Toutes ces technologies ont en commun de construire la pièce recherchée couche après couche, soit :

✔ Par apport de matière

✔ En polymérisant de la matière existante dans le bac

Le choix de la technologie s’effectue à travers plusieurs critères :

✔ Aspect de la finition

✔ Exigence de tenue des tolérances dimensionnelles.

La Tôlerie plastique : une alternative à l’impression additive

L’impression 3D dans l’industrie est utilisée en alternative à l’injection.

Elle est efficace principalement pour la fabrication de :

✔ Prototype

✔ De très petites séries

La tôlerie plastique, aussi une alternative à l’injection plastique, est un process de plasturgie efficace principalement pour la fabrication de :

✔ Petites et moyennes séries

Dans le cas de production de petites et moyennes séries, la tôlerie plastique, sans moule et sans outillage, est un process significativement plus compétitif que l’impression 3D.

Comme l’impression 3D, la tôlerie plastique peut intégrer des évolutions de produit à chaque lot de production de série.

Electronicase : une alternative à l’impression 3D en ligne

L’impression 3D en ligne est un outil de devis automatique efficace et apprécié des utilisateurs.

En effet, l’impression 3D en ligne permet d’obtenir le devis de fabrication de la pièce :

✔ De façon immédiate

✔ Sans intervention du fabricant

Dans le même esprit, la Tôlerie Plastique a développé un site internet et un robot de calcul qui permet, comme l’impression 3D en ligne, d’obtenir son devis en autonomie et sans délai.

Avec Electronicase, La Tôlerie Plastique met à disposition des utilisateurs un outil de devis autonome, comparable à ceux de l’impression 3D en ligne.

Production petites et moyennes séries : des coûts réduits vs l’impression 3D

Les technologies d’impression 3D sont très utilisées pour la réalisation de prototype ou de fabrication de très petites séries ( 3 à 10 pièces).

Cet avantage est aussi une limite vite atteinte pour la production de :

✔ Petites séries de quelques dizaines de pièces

✔ Moyennes séries de quelques centaines de pièces

En effet, à l’exception du cas des très petites pièces, l’impression 3D :

✔ Ne génère aucune économie d’échelle pour la production en série.

A l’inverse, le process Tôlerie Plastique possède les mêmes avantages du :

✔ Sans moule

✔ Mais bénéficie de plus d’un coût dégressif pour la production de petites et moyennes séries

La Tôlerie plastique : une alternative à l’impression additive

Les pièces fabriquées aujourd’hui en impression 3D fibre de carbone, filament de matière polymère, résine, poudres frittées nécessitent un poste traitement, pour réduire l’effet visible des couches.

Le post-traitement en impression 3D sur-mesure

Il y a différentes méthodes de post traitement pour uniformiser la surface, comme :

✔ Le ponçage

✔ Le bain

Le ponçage, manuel :

✔ Prend du temps

✔ Ne permet pas une dégressivité en quantité

Le bain permet :

✔ Une dégressivité en quantité.

✔ Mais il fait perdre la précision de dimension, notamment dans la des angles deviennent rondes.

D’autres questions ?
Besoins plus d’information autours des différents process en plasturgie et la « Tôlerie Plastique » ?
Contactez-nous au 02 35 54 63 40 !